Chapitre 7
p. 239

49

Propos rapportés par Philippe Manche dans un entretien avec Jamie Bell paru dans le quotidien Le Soir (« Jamie Bell : “Tintin est très complexe” », Le Soir, 26 octobre 2011).

En savoir +

L’entretien est accessible en ligne (http://archives.lesoir.be/jamie-bell-tintin-est-tres-complexe-_t-20111026-01MVR5.html). Dans un autre article du Soir publié le même jour, intitulé « Tintin au pays de Spielberg », Philippe Manche cite également Andy Serkis, titulaire du rôle de Haddock, qui renchérit en attirant l’attention sur la nécessité de se montrer parcimonieux avec un procédé aussi précis, en « synergie enregistreuse » aussi directe avec le corps :

La technologie est tellement précise, elle répond au moindre mouvement, qu’il ne faut pas surjouer. Il faut aussi être extrêmement conscient de la manière dont on emploie son propre corps (http://www.lesoir.be/archives?url=/culture/cinema/2011-10-26/tintin-au-pays-de-spielberg-872686.php).

50

Selon l’expression de Peter Jackson lui-même. Voir la préface de Steven Spielberg et Peter Jackson dans Chris Guise, op. cit., p. 12.

51

Ibid., p. 14. 

Mots clés: , , , , , , , , ,