Chapitre 7
p. 223

18

Dans une communication au Congrès de la Society for Cinema & Media Studies (tenu à Los Angeles en mars 2010), André Gaudreault a soutenu que ce n’est qu’à partir de l’institutionnalisation cinématographique que l’animation a été considérée comme une province autonome, ou relativement autonome, du cinéma.

En savoir +

Au cours des premières années du cinématographe, il n’y aurait pas eu lieu de faire une distinction entre animation et cinéma ; en effet, ces deux « branches » cinématographiques formaient un seul et même ensemble.

Le texte de cette communication a été refondu dans l’éditorial, coécrit avec Philippe Gauthier et justement intitulé « Guest editorial: Could kinematography be animation and animation kinematography? », d’un numéro spécial de la revue Animation: an interdisciplinary journal dirigé par Philippe Gauthier (vol. 6, no 2, 2011, p. 85 à 91).

Mots clés: , , ,