Chapitre 4
p. 142

34

Le terme cinématographiation dérive du néologisme graphiation introduit par Philippe Marion dans le cadre de son étude sur la singularité graphique de la bande dessinée. La monstration graphique de la bande dessinée est placée sous le signe pragmatique d’une énonciation graphique toujours-déjà signée, qui est la graphiation. Voir Philippe Marion, Traces en cases : travail graphique, figuration narrative et participation du lecteur, Louvain-la-Neuve, Bruylant-Academia, 1993, p. 31.

En savoir +

Pour les dernières évolutions du concept, voir Philippe Marion, « Emprise graphique et jeu de l’oie. Fragments d’une poétique de la bande dessinée », dans Éric Maigret et Matteo Stefanelli (dir.), La bande dessinée : une médiaculture, Paris, Armand Colin / INA Éditions, 2012, p. 175-199.

Mots clés: , ,