Chapitre 4
p. 136

22

Dans le cadre de notre réflexion, le mot allemand Aufhebung est à prendre au sens de « dépassement ». Précision importante, si l’on songe qu’il s’agit d’un concept de la philosophie de Hegel qui n’est pas toujours facile à saisir puisqu’il veut à la fois dire quelque chose et, en quelque sorte, son contraire.

En savoir +

Dans son Encyclopédie des sciences philosophiques (traduite et annotée par Bernard Bourgeois, t. 1, Paris, Vrin, 1970 [1817], p. 530), Hegel écrit d’ailleurs ceci à ce propos : « Cette ambiguïté dans l’usage de la langue, suivant laquelle le même mot a une signification négative et une signification positive, on ne peut la regarder comme accidentelle et l’on ne peut absolument pas faire à la langue le reproche de prêter à confusion, mais on a à reconnaître ici l’esprit spéculatif de notre langue, qui va au-delà du simple “ou bien-ou bien” propre à l’entendement. » Karl Marx se réfère aussi au concept d’Aufhebung, en l’adaptant à sa propre conception du monde. Dans « Logique hégélienne et formalisation » (Dialogue. Revue canadienne de philosophie, vol. 6, no 2, septembre 1967, p. 152), le philosophe québécois Yvon Gauthier a recours au néologisme « sursomption » pour en rendre le sens en français : « Nous proposons la traduction “sursumer” et “sursomption” pour “aufheben” et “Aufhebung”. La dérivation étymologique s’appuie sur le modèle “assumer – assomption”. La sémantique du mot correspond à l’antonyme de “subsomption” que l’on trouve chez Kant. » Quelques semaines avant de boucler le manuscrit du présent ouvrage, nous avons par hasard mis la main sur un livre dont l’auteur adapte lui aussi le concept d’Aufhebung au cas du cinéma, mais dans une application tout à fait éloignée de la nôtre (il tente quant à lui de circonscrire, dans une « comparaison peinture-cinéma », comment le cinéma peut donner libre cours à « une Aufhebung de la peinture » (quatrième de couverture). Voir Alain Bonfand, Le cinéma saturé. Essai sur les relations de la peinture et des images en mouvement, Paris, Vrin, 2011 [2007]. Qu’il soit dit en passant que la définition d’Aufhebung que donne l’auteur n’est pas pour nous déplaire : « dépassement conservant le dépassé comme dépassé intériorisé » (p. 57) . Il nous faudra un jour voir si l’on peut avancer que le « tournage » garde l’opération de « filmage » comme un dépassé intériorisé. Il nous semble pour l’instant que tel serait le cas.

Mots clés: , , , , , ,